RRSPs: Are they for you?

Joyce Sharp, Communications and Marketing Manager, SISIP Commercial Services

Even if you have a Canadian Armed Forces pension plan, or belong to another pension plan, there are still many reasons to consider
contributing to a Registered Retirement Savings Plan (RRSP). Besides the fact that it is an easy way to start saving, here are more reasons to contribute:

1. Building up that nest egg can supplement your retirement income;
2. Contributions are tax deductible
3. Savings grow tax free
4. A spousal RRSP can reduce your combined tax burden
5. You can borrow from your RRSP to buy your first home under the Home Buyers’ Plan (up to $25,000) or pay for your or your spouse’s education (up to $20,000) under the Lifelong Learning Plan

You can contribute up to 18 per cent of your earned income from the previous year. This amount will then be deducted from your income at tax time. For 2017 taxes, that means you have to contribute by March 1, 2018 to a contribution limit of $26,010.

RRSP contribution room accumulated after 1990 can be carried forward to another year. If you aren’t able to top up your RRSP contribution this year, you are allowed to make up the difference in a later year. To know this amount, refer to the “RRSP Deduction Limit Statement” section of the notice of assessment sent each year by Canada Revenue Agency.

And forget about the myth that you need to have a lot of money to contribute to an RRSP. For as little as $25 per pay, SISIP Financial can set you up with Simple Savings Solutions under their Canadian Armed Forces Savings Plans – a quick and easy way to contribute to an RRSP or
a TFSA.

There is no such thing as saving too much! Find out why you should consider contributing to an RRSP by talking to your local SISIP Financial advisor. They have the tools and resources, as well as knowledge of CAF pensions and pay systems.

Les REER : Sont-ils pour vous?

Joyce Sharp, gestionnaire des communications et du marketing, Financière SISIP – Services commerciaux

Même si vous contribuez au régime de retraite des Forces armées canadiennes ou à un autre régime de retraite, il y a encore de nombreuses raisons qui peuvent vous inciter à cotiser à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Mis à part le fait qu’il s’agit d’un moyen simple de commencer à épargner, voici d’autres bonnes raisons de cotiser :

1. L’établissement de ce bas de laine peut suppléer à votre revenu de retraite;
2. Les cotisations sont déductibles d’impôt;
3. Les épargnes croissent à l’abri de l’impôt;
4. Un REER de conjoint peut réduire votre fardeau fiscal combiné;
5. Vous pouvez emprunter de votre REER pour acheter votre première maison dans le cadre du Régime d’accession à la propriété (jusqu’à concurrence de 25 000 dollars), ou encore pour financer vos études ou celles de votre conjoint (jusqu’à concurrence de 20 000 dollars), grâce au Régime d’encouragement à l’éducation permanente.

Vous pouvez cotiser jusqu’à 18 % de votre revenu de l’année précédente. Vous pouvez ensuite déduire de votre revenu le montant de votre cotisation au moment de préparer votre déclaration de revenus. Pour l’impôt de 2017, cela signifie que vous pouvez cotiser un montant maximal de 26 010 dollars d’ici au 1er mars 2018.

Les droits de cotisation à un REER accumulés après 1990 peuvent être reportés à une autre année. Si vous n’êtes pas en mesure de profiter au maximum de vos droits de cotisation cette année, vous pouvez inclure la différence dans les cotisations d’une autre année. Pour connaître le montant de vos droits de cotisation, consultez la section « État du maximum déductible au titre des REER » de l’Avis de cotisation que vous envoie tous les ans l’Agence du revenu du Canada.

Ne croyez pas au mythe qui veut que vous deviez disposer de beaucoup d’argent pour cotiser à un REER. Pour aussi peu que 25 dollars par paie, la Financière SISIP peut établir des solutions d’épargne simples dans le cadre de ses régimes d’épargne destinés aux membres des Forces armées canadiennes, qui constituent une façon rapide et simple de cotiser à un REER ou à un CELI.

Le niveau d’épargne n’est jamais trop élevé! Découvrez pourquoi vous devriez envisager de cotiser à un REER en discutant avec le conseiller local de la Financière SISIP. Les conseillers de la Financière SISIP disposent des outils, des ressources et des connaissances sur les régimes de retraite et les régimes salariaux des FAC.