Le slammeur MC June fait chanter l’école Voyageur

l’école Voyageur

MC June a donné l’opportunité à quelques élèves de performer avec lui.
Photo: Jeff Gaye

Daphnée Hudon

C’est sous le thème de «Slam ta vie en français» qu’avait lieu la journée bi-annuelle BBSV à l’école Voyageur, mercredi dernier.

La journée BBSV, pour Beaux-Lacs, Beauséjour, Sommet et Voyageur, les écoles du Conseil scolaire de Centre-Est, a pour but de «rassembler les secondaires pour qu’ils puissent partager le fait français, afin de préserver la culture, dans un esprit de camaraderie », explique la directrice de l’École Voyageur, Mme Manon Chénier.

Les élèves ont donc pu découvrir le slam, un art oral, mélange entre la poésie et le rap.

Malgré la mauvaise température qui a empêché les autres écoles de participer à cette journée, l’école Voyageur a réservé un accueil chaleureux à leur invité d’honneur, le slammeur et conférencier montréalais MC June. Arrivé dans la région du Lakeland le 12 février dernier, MC June a fait le tour des écoles pour donner des ateliers sur le slam, afin de préparer les élèves à la journée BBSV. Pour Mme Chénier, « le slam est une belle façon pour les élèves de s’exprimer, tout en promouvant la langue française ».

Suite aux ateliers de MC June, les élèves ont pu écrire leur propre texte, et deux d’entre eux ont été sélectionnés pour le réciter devant leurs camarades de classe lors de cette journée. L’une des deux participantes, Noémie St-Jean, a pu apprendre de MC June plusieurs notions de slam comme : «comment avoir plus de rimes, comment suivre un beat quand tu les dis». Pour Noémie, le plus difficile a été de «trouver une idée, et de l’expliquer», mais elle a beaucoup aimé son expérience et en écrira certainement d’autres.

Plusieurs autres activités avaient également été prévues pour «encourager la camaraderie entre les élèves des différentes écoles francophones» ajoute la directrice, comme «du hip hop, de la méditation, de la peinture sur canevas, du zen tango, des mandalas, du cirque, de la raquette à l’extérieur et un feu de joie à la fin de la journée». L’activité finale, qui est une première, était d’écrire un slam, que chaque élève enverrait par la poste à un autre élève de la commission scolaire.

La prochaine journée BBSV se déroulera en Mars prochain et aura comme trame de fond la sensibilisation à la santé mentale.