CAF amends criteria for Special Service Medal

Special Service Medal

From The Maple Leaf

The Canadian Armed Forces (CAF) has amended the criteria for two bars to the Special Service Medal (SSM), making it easier for CAF members to receive recognition for their contributions.

Canada’s new defence policy modernizes the overseas recognition framework to make service medals more accessible, ensuring the appropriate and timely recognition of military personnel who participate in or provide direct support to operations.

The amendment was brought about in part as a result of Operations Reassurance and Unifier. Because of deployment patterns, many CAF members who participated in these operations did not reach the 180-day criterion previously required.

The criterion for the NATO bar to the SSM is amended from 180 days to 45 days of eligible service beginning on or after October 20, 2004. Service before this date remains under the former criteria. Those who have eligible service on both sides of the transition date can combine all eligible service towards the shorter time criterion.

Similarly, the criterion for the “Expedition” bar to the SSM is amended from 180 days to 45 days of eligible service beginning on or after July 1, 2007.
This change will give participants in eligible operations recognition for their contributions. It will make a difference for CAF troops currently in Ukraine and Latvia and on ships at sea. It will also facilitate the presentation of medals in theatre.

The detailed criteria may be found in CANFORGEN 021/18.

Les FAC modifient les critères d’admissibilité pour la Médaille du service spécial

Du journal Feuille d’ Érable

Les Forces armées canadiennes (FAC) ont modifié les critères d’admissibilité pour deux barrettes de la Médaille du service spécial (MSS), ce qui facilite la reconnaissance des contributions de membres des FAC.

La nouvelle politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement comporte une initiative qui vise à moderniser le cadre de reconnaissance du service outre-mer, de sorte que les médailles du service soient plus accessibles et aient des critères d’admissibilités flexibles. Ainsi, il sera possible de reconnaître de façon appropriée et opportune les militaires qui participent ou apportent un soutien direct aux opérations.

Les modifications découlent en partie des opérations Réassurance et Unifier. Étant donné les modèles de déploiement, de nombreux membres des FAC ayant pris part à ces opérations ne satisfaisaient pas à l’exigence de 180 jours imposée auparavant.

Le critère d’admissibilité pour la barrette de l’OTAN de la MSS a été modifié : le nombre de jours de service admissible requis est passé de 180 à 45 jours en ce qui a trait au service accompli le 20 octobre 2004 ou après cette date. Le service réalisé avant cette date doit respecter l’ancienne exigence. Les personnes qui ont réalisé un service admissible avant et après la date de transition peuvent combiner tous les jours de service admissible pour satisfaire au minimum de jours requis.

De façon similaire, le critère d’admissibilité pour la barrette « Expédition » de la MSS a été modifié : le nombre de jours de service admissible requis est passé de 180 à 45 jours en ce qui a trait au service accompli le 1er juillet 2007 ou après cette date.

Grâce à ce changement, les participants aux opérations admissibles verront reconnaître à juste titre leur contribution au succès opérationnel des FAC.

Cela aura une incidence considérable pour les troupes des FAC en Ukraine et en Lettonie à l’heure actuelle, ainsi que pour les équipages de navires en mer. De plus, le changement facilitera la présentation de médailles dans le théâtre des opérations avant le redéploiement.

La description des critères se trouve dans le CANFORGEN 021/18