RCAF encourages trainees to make the most of their time between courses

pilot training

2Lt Kyle Rebryna grins from the cockpit during Phase II pilot training at 2 Canadian Forces Flying Training School at 15 Wing Moose Jaw.
Photo: Submitted

Capt Sylvain Rousseau

Every day, RCAF personnel safeguard our sovereignty from coast to coast to coast and participate in missions around the world.

It’s no wonder that new members of the RCAF are excited to join their brothers and sisters in arms, but doing so requires being trade-qualified—and that can take time.

The waiting periods between various phases of training vary, and can seem long. But these periods between courses can be a great opportunity to develop professionally. It’s up to everyone to make the most of their time.

Maj (retired) Terry Sokolowski administers the basic training list (BTL) at 2 Canadian Air Division (2 CAD) Headquarters in Winnipeg. He encourages every member on the BTL to “take on challenging opportunities, work on professional development and work towards obtaining a second language.” His advice to every student is to “have a positive attitude, stay focused on their goal, work hard and enjoy the journey to becoming a fully-trained member of the RCAF.”

2Lt Kyle Rebryna, a pilot awaiting training, is an example of someone who makes the most of their time while waiting for the next phase of training.

“Be bold and really invest in whatever mission your unit is performing,” he said.

2Lt Rebryna arrived at 2 CAD Headquarters in February 2017 with an open mind and a willingness to try anything. Once tasked with certain administrative duties he tackled the challenges with enthusiasm.

“Everyone at 2 CAD was quite happy to let me spread my wings,” he said.

During 2Lt Rebryna’s time at 2 CAD, his mentor noticed his initiative and professionalism and progressively increased his responsibilities. For instance, he produced a handbook to help guide new graduates from the Basic Military Officer Qualification course; he improved administrative processes; and he helped his supervisor manage the BTL aerospace engineering officer occupation training requirements. Meanwhile, he finished courses in Air Force Officer Development, Canadian Armed Forces Junior Officer Development and the administration of SharePoint, among others.

Keeping busy during his waiting period allowed 2Lt Rebryna to enhance his learning and acquire a better understanding about what goes on behind the scenes in the RCAF.

“I think I now have a very solid grounding in the administrative workings of the training side of the RCAF, and also an insider’s perspective on the motivations of everyone who works there,” he said.

As if being productive in the office wasn’t enough, 2Lt Rebryna was also engaged after hours. He was a member of 2 CAD commander’s mixed mess dinner committee, contributing to the online registration process; and volunteered his free time to community events such as the Canada Summer Games and the Winnipeg Santa Claus Parade. “The Royal Canadian Air Force is your air force, so build it up like you own it, because—well—you do,” he said.

“Knowing that you’re respected and have something to contribute, even at such an early stage of your career, is what can bring you to work every day with a positive attitude, especially when your training courses can look so far away.”

2Lt Rebryna recently started Phase II pilot training at 2 Canadian Forces Flying Training School at 15 Wing Moose Jaw. Before leaving 2 CAD, he was recognized by the commander, BGen Dave Cochrane, with a 2 CAD Commander’s Commendation for his outstanding contributions.

On encourage les stagiaires de l’ARC à tirer le meilleur parti de leur temps libre

Capt Sylvain Rousseau

Tous les jours, les militaires de l’ARC s’emploient à préserver notre souveraineté d’un océan à l’autre et prennent part à des missions dans le monde entier.

On ne s’étonnera donc pas que les nouveaux militaires de l’ARC se montrent enthousiastes à l’idée de se joindre à leurs frères et sœurs d’armes. Pour ce faire, toutefois, ils doivent suivre une formation professionnelle, ce qui peut prendre un certain temps.

Les périodes d’attente qui se succèdent au fil des différentes étapes de l’instruction varient et peuvent parfois être longues. Toutefois, ces périodes entre les cours peuvent constituer d’excellentes occasions de perfectionnement professionnel. Il revient à chacun et à chacune de faire le meilleur usage possible de son temps.

Le Maj (retraité) Terry Sokolowski gère les effectifs en formation élémentaire (EFE) du quartier général de la 2e Division aérienne du Canada (2 DAC), à Winnipeg. Il encourage toute personne qui fait partie des EFE « à profiter d’occasions intéressantes, à effectuer du perfectionnement professionnel et à suivre des cours de langue seconde ». Il conseille à tous les stagiaires de « conserver une attitude optimiste, de rester concentrés sur leur but, de ne pas ménager leurs efforts et de profiter de leur parcours en vue de devenir des militaires pleinement formés de l’ARC ».

Le Slt Kyle Rebryna, pilote qui attend de suivre son instruction, fait partie de ceux qui savent tirer le meilleur parti possible de leur temps en attendant la prochaine étape d’instruction.

« Osez! Investissez-vous véritablement dans la mission de votre unité », recommande le militaire.

Le Slt Rebryna est arrivé au quartier général de la 2 DAC en février 2017, l’esprit ouvert et prêt à tout. Une fois chargé de certaines tâches administratives, il a accompli son travail avec ferveur.

« Tout le monde à la 2 DAC était plutôt content de me laisser m’épanouir », dit-il.

Pendant le passage du Slt Rebryna à la 2 DAC, son mentor a remarqué son sens de l’initiative et son professionnalisme, et lui a progressivement confié de plus en plus de responsabilités. Par exemple, il a produit un guide pour orienter les nouveaux diplômés de la Qualification militaire de base des officiers, amélioré les processus administratifs et aidé son superviseur à gérer les exigences d’instruction des groupes professionnels des EFE du Génie aérospatial. Entretemps, il a terminé ses cours du Programme de perfectionnement des officiers de la Force aérienne, du Perfectionnement professionnel des officiers subalternes des Forces armées canadiennes et d’administrateur de SharePoint, pour ne nommer que ceux-là.

S’occuper pendant sa période d’attente a permis au Slt Rebryna d’approfondir ses connaissances et de mieux comprendre ce qui se passe en coulisses dans l’ARC.

« Je pense que j’ai maintenant une très solide connaissance de fond des rouages administratifs du volet de l’instruction de l’ARC et que j’ai pu saisir les motivations de tous ceux qui y travaillent », estime le militaire.

Comme s’il ne suffisait pas d’être productif au bureau, le Slt Rebryna était aussi actif en dehors des heures de travail. Il a été membre du comité du dîner régimentaire mixte du commandant de la 2 DAC, a contribué au processus d’inscription en ligne et a fait du bénévolat à l’occasion d’événements communautaires, notamment dans le cadre des Jeux d’été du Canada et du défilé du père Noël de Winnipeg. « L’Aviation royale canadienne est votre force aérienne, alors travaillez-y comme si elle vous appartenait parce que, en fait, c’est le cas », affirme le militaire.

« Le fait de savoir que vous êtes respecté et que vous avez une contribution à faire, même dès le début de votre carrière, est ce qui vous motive à travailler tous les jours en restant optimiste, particulièrement quand vos cours vous semblent loin. »

Le Slt Rebryna a récemment entamé la deuxième étape de son instruction au pilotage à la 2e École de pilotage des Forces canadiennes, à la 15e Escadre Moose Jaw. Avant son départ de la 2 DAC, il a reçu du Bgén Dave Cochrane, commandant de la division, la Mention élogieuse du commandant en raison de ses contributions remarquables.