The Courier

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie de 2024

par | Mai 17, 2024 | Nouvelles en vedette, nouvelles nationales

Il y a 20 ans depuis que le 17 mai a été choisi pour marquer la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Si cette date a été retenue, c’est pour honorer le 17 mai 1990, jour de la décision historique de l’Organisation mondiale de la santé visant à retirer l’homosexualité de la classification des troubles mentaux. C’est une occasion pour nous de reconnaître les progrès durement acquis, de même que la poursuite de l’égalité, tant au Canada qu’au sein de notre Équipe de la Défense.

Les membres des communautés 2ELGBTQI+ (c’est-à-dire les personnes bispirituelles, lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queers, intersexes ou ayant une autre identité sexuelle ou de genre) continuent d’être confrontés à l’adversité et à des défis dans leur quête axée sur les droits et l’inclusion. Un pourcentage disproportionné de membres de ces communautés continuent de signaler être victimes de discrimination et de harcèlement.

Selon le sondage du Plan d’action fédéral 2ELGBTI+ de 2020-202126 % des personnes répondantes issues des communautés 2ELGBTQI+ ont déclaré avoir été victimes de harcèlement au travail en raison de leur orientation sexuelle et 22 % ont signalé avoir subi du harcèlement en raison de leur identité de genre au cours des cinq dernières années d’emploi. De plus, 28 % des personnes répondantes susmentionnées ont signalé avoir été victimes de harcèlement au travail, sous forme de harcèlement sexuel. Les communautés 2ELGBTQI+ représentent une part importante de la société canadienne; il est donc probable que ces incidences ont des répercussions sur des personnes dans vos cercles personnels, qu’elles choisissent ou non de faire part de leurs expériences.

À la lumière de ces statistiques, nous devons honorer et reconnaître la résilience et la force dont témoignent les membres des communautés 2ELGBTQI+ en milieu de travail, au moment où nous continuons de suivre la voie menant à l’égalité.

La diversité, le respect et l’inclusion constituent des principes éthiques fondamentaux de l’Équipe de la Défense. En tant que membres de l’Équipe de la Défense, nous devons nous rappeler ces principes éthiques essentiels et remettre en question nos préjugés inconscients. En prêtant une oreille attentive aux personnes ayant vécu des expériences, en approfondissant notre compréhension collective et en participant aux activités tenues par l’Organisation consultative de la Fierté de l’Équipe de la Défense (OCFED) (seulement accessible sur le réseau de la Défense nationale) ou le programme Espace positif (seulement accessible sur le réseau de la Défense nationale) dans notre région, nous parviendrons à créer une Équipe de la Défense favorable à tout un chacun.

En notre qualité de nouveaux champions pour les communautés 2ELGBTQI+, nous ferons entendre les voix de ces communautés au sein de l’Équipe de la Défense et nous ferons progresser les conversations importantes qui soutiennent la mission essentielle visant à garantir que l’inclusivité soit au cœur de nos activités. Ensemble, nous ferons la promotion de milieux de travail où nous pouvons tous nous sentir à l’aise en étant nous-mêmes.

Liens connexes

Brigadier-général James Hawthorne et Lara Rooke
Champions 2ELGBTQI+ de l’Équipe de la Défense

Upcoming Events

Share via
Copy link