L’adjudant-maître Chris Downey et la capitaine Kathryn Guenther de la BFC Cold Lake réalisent la mise au jeu lors du match des Flames de Calgary – Coyotes de l’Arizona qui a eu lieu le 16 janvier.  Les Flames de Calgary ont gagné 3-2 en prolongation contre les Coyotes de l’Arizona au Scotiabank Saddledome. (Photo de Jenn Pierce/Flames de Calgary)

Deux membres de l’Aviation royale canadienne (ARC) de la BFC Cold Lake se sont récemment rendus au centre de la glace lors d’un match de la Ligue nationale de hockey. L’adjudant-maître Chris Downey et la capitaine Kathryn Guenther ont été choisis pour réaliser la mise au jeu lors du match des Flames de Calgary – Coyotes de l’Arizona, qui a eu lieu le 16 janvier, au Scotiabank Saddledome à Calgary, dans le cadre d’une célébration du centenaire de l’ARC. 

La capitaine Guenther est pilote de CF-18 au 409e Escadron d’appui tactique et compte neuf ans de service dans les Forces armées canadiennes (FAC). Elle dit que la soirée a laissé des souvenirs impérissables. 

« J’ai amené deux membres de mon unité, le major Andrew Eckhardt et le capitaine Filip Konieczny.  Nous étions tous invités au dîner du propriétaire avant le match. On nous a laissés nous asseoir dans la suite du propriétaire pour le jeu lui-même (pop-corn illimité!).  L’adjum Downey et moi avons réussi à faire la mise au jeu, et après le match, tous les militaires ont pu aller sur la glace pour rencontrer l’équipe et prendre une photo. 

Dans l’ensemble, je pense que l’hospitalité des gens du groupe et de la suite du propriétaire était tout simplement incroyable. Ils étaient très gentils avec nous.  Il y avait beaucoup de personnes vraiment intéressantes avec qui discuter, et la vue du match à partir de la suite était tout simplement parfaite.

Les joueurs sont restés après la photo pour interagir avec nous tous, explique l’adjum Downey, prendre des photos ensemble et signer des autographes. Personnellement, je dois remercier deux membres des Flames de m’avoir offert deux maillots Flames pour mes garçons. Ce n’était pas prévu, et ils avaient déjà fait beaucoup pour nous. »

L’adjum Downey dit que l’occasion lui a procuré des souvenirs qui dureront toute une vie.

« J’ai reçu un texto de mon père en Ontario, quelques minutes après la mise au jeu, qui me disait : “Je suis si fier de toi. Je t’aime.” J’ai reçu également d’autres messages d’amis, de membres de la famille, de mentors et de membres avec qui j’ai servi tout au long de mes 23 ans et plus. Les paroles de mon père et les leurs ont été une leçon d’humilité et m’ont encore une fois rappelé pourquoi je me suis engagé, pourquoi je continue à servir et que personne ne réussit seul. 

Le lendemain, après mon retour à la maison, un autre moment spécial a eu lieu, ajoute l’adjum Downey. Mon père et mon commandant ont enregistré l’événement et me l’ont transmis, ce qui m’a permis de le regarder avec ma femme et mes deux garçons. Pendant que je diffusais la vidéo, les yeux de ma femme se remplissaient de fierté, et je regardais mes garçons s’illuminer d’excitation, de curiosité et de joie pour leur « Dada ».

Quant à l’équipe de la LNH qu’ils encouragent, les deux disent que ce n’était pas nécessairement celle qui était sur la glace ce soir-là. 

« Je suis une admiratrice des Jets de Winnipeg, mais dans l’ensemble, je ne suis pas trop biaisé tant que c’est un bon match, explique la capitaine Guenther. 

On m’a demandé si j’étais une admiratrice des Flames dès mon arrivée au Saddledome, dit Downey. J’ai répondu “Je ne suis pas une admiratrice des Flames”, ce à quoi ils ont répondu : “Vous n’êtes pas une admiratrice des Oilers, n’est-ce pas? ” Certainement pas, je suis une admiratrice des Sénateurs d’Ottawa.  

Leur seule préoccupation semblait être de savoir si j’étais ou non une admiratrice des Oilers. »

Upcoming Events

Share via
Copy link