The Courier

(de gauche à droite) L’adjudant-chef de la 4e Escadre Dipen Mistry, le commandant intérimaire de l’Escadre, le lieutenant-colonel Fredric Dubeau, le président de la filiale 211 de la Légion de Cold Lake, Todd Rorke, et le maire de Cold Lake, Craig Copeland, à l’intérieur de l’hôtel de ville, le 25 octobre –  Les photos sont de Mike Marshall / The Courier News.

Les premiers coquelicots de la Légion royale canadienne à Cold Lake ont été épinglés sur l’uniforme de deux membres de la 4e Escadre la semaine dernière.

Le 25 octobre, le président de la Légion de Cold Lake, Todd Rorke, a présenté les coquelicots à l’adjudant-chef de la 4e Escadre, Dipen Mistry, au commandant intérimaire de l’Escadre, le lieutenant-colonel Fredric Dubeau, et au maire de la ville de Cold Lake, Craig Copeland, lors d’une petite cérémonie à l’intérieur de l’hôtel de ville. La cérémonie a marqué le début de la campagne du coquelicot de la Légion, qui a commencé le vendredi 27 octobre.

« Cette année, nous avons distribué 274 plateaux de coquelicots dans la communauté », explique M. Rorke. « L’argent collecté reste au sein de la communauté de la filiale. Il est utilisé pour aider les anciens combattants et leurs familles à obtenir une assistance médicale, de la nourriture et tout ce dont ils peuvent avoir besoin. Les fonds peuvent également être utilisés pour attribuer des bourses à des enfants qui vont à l’université. Nous pouvons également faire des dons à des groupes communautaires tels que le hockey mineur, les cadets et autres.

L’histoire du coquelicot en tant que signe visuel du souvenir remonte au poème « In Flanders Fields », écrit en 1915 par le lieutenant-colonel John McCrae. Les premiers coquelicots portés par le public sont apparus vers 1921.

L’année 2023 marquera les 105 ans de la fin de la Première Guerre mondiale et les 78 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Upcoming Events

Share via
Copy link