Collège militaire royal (CMR) de Kingston – Photo de Wikimedia Commons

L’honorable Bill Blair, ministre de la Défense nationale, a annoncé  la composition et le mandat de la Commission d’examen des collèges militaires canadiens (CECMC). La CECMC, composé de cinq experts externes en matière de formation et de culture, et de deux membres du MDN et des FAC, dispose d’un an pour formuler des observations concernant la recommandation 28 et la première partie de la recommandation 29 de l’examen externe indépendant et complet (EEIC) de l’ancienne juge de la Cour suprême du Canada, Louise Arbour.

La CECMC analysera les bénéfices, les avantages et les inconvénients, tant pour les FAC que pour le Canada, de poursuivre la formation des aspirants de marine et élèves ‑officiers dans le cadre du Programme de formation des officiers – Force régulière (PFOR) dans les deux Collèges militaires du Canada (Collège militaire royal de Kingston et Collège militaire royal de Saint-Jean). Il s’agira en particulier d’examiner la qualité actuelle de la formation, de la socialisation et de l’instruction militaire dans les collèges, puis d’examiner et d’évaluer différents modèles de formation et d’instruction. À l’aide d’une approche documentée et fondée sur des données probantes, et à la suite d’une vaste consultation auprès d’experts en la matière au Canada et à l’étranger, la CECMC fera des observations sur la question de savoir si les collèges militaires devraient continuer sous leur forme actuelle ou sous une forme différente. La CECMC devra également évaluer si la structure de commandement des responsabilités et de l’autorité de l’Escadre des élèves-officiers devrait être modifiée ou abandonnée en tant que pratique de développement du leadership.

« Nous avons l’obligation d’offrir à notre personnel des environnements où ils peuvent réaliser leur plein potentiel; les perspectives externes sont précieuses pour atteindre cet objectif, » a déclaré Blair.  « L’examen des Collèges militaires du Canada permettra un changement de culture significatif au sein de ces établissements et constitue une étape importante dans notre travail visant à bâtir des Forces armées canadiennes où tous les membres se sentent protégés, respectés et aptes à servir. »

La Commission sera dirigé par la présidente, Dre Kathy Hogarth, et soutenu par Dre Chantal Beauvais, experte en socialisation des jeunes adultes; M. Michael Goldbloom, expert en évolution culturelle; Dre Renée Légaré, experte exécutive; Dr Martin Maltais, un expert universitaire; Mme Suneeta Millington, une cadre du MDN; et le colonel Kyle Solomon en tant que représentant militaire.

Environ 175 spécialistes canadiens en matière de formation et de culture ont posé leur candidature pour les cinq postes externes au sein du comité du MDN et des FAC. Les membres de la commission ont été choisis en fonction de leurs divers points de vue et de leurs antécédents, ainsi que de leur indépendance et de leur impartialité.

Entre-temps, conformément à la recommandation 29 de Mme Arbour, le Chef – Conduite professionnelle et culture (CCPC) s’est engagé auprès des autorités du CMR Kingston et du CMR St-Jean à aborder les préoccupations culturelles de longue date dans les collèges militaires, y compris les préoccupations concernant la misogynie, la discrimination et l’inconduite sexuelle. Comme l’a recommandé Mme Arbour, le sondage de fin d’études auprès des élèves-officiers finissants a déjà été adapté pour saisir les expériences des élèves-officiers en matière d’inconduite sexuelle ou de discrimination. Ce sondage a été réalisé il y a quelques mois et les résultats sont en cours d’analyse.

 

Upcoming Events

Share via
Copy link