2e escadre insigne – Photo fournie

Sur 15 novembre, Marie-France Lalonde, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale, au nom de l’honorable Bill Blair, a souligné le début de la construction d’une nouvelle installation de capacité expéditionnaire de la Force aérienne à la Base des Forces canadiennes Bagotville. Pendant la construction, le projet devrait soutenir quelque 600 emplois.

Une fois construite, cette installation fournira un soutien à la 2e Escadre expéditionnaire aérienne, formation constituée de plus de 300 personnes mise sur pied en 2007. Celle-ci fournit le personnel, l’instruction et l’équipement opérationnels nécessaires pour appuyer les déploiements menés outremer par l’Aviation royale canadienne.

Cette nouvelle installation polyvalente renfermera des locaux d’instruction, des salles de classe, des aires administratives et des ateliers pour soutenir le personnel. Le bâtiment, ainsi que l’aire de stationnement, d’entreposage et de préparation au déploiement qui l’accompagne, regroupera le personnel dans un seul endroit. Le personnel disposera donc de plus d’espace pour le logement, l’équipement et l’entreposage, de même que l’entretien de véhicules. Ces mises à niveau répondront mieux aux besoins du personnel de la 2e Escadre en lui offrant des aires administratives et d’instruction améliorées. De plus, elles garantiront qu’il jouisse d’un meilleur soutien pour la croissance future du programme de capacité expéditionnaire de la Force aérienne.

Le bâtiment principal de la nouvelle installation aura une superficie d’environ 15 000 m², ce qui correspond environ à la superficie de trois terrains de football. Un espace extérieur supplémentaire de 30 000 m² dans l’enceinte clôturée servira au stationnement du personnel, à l’entreposage extérieur et à la préparation aux déploiements.

Le nouveau bâtiment sera prêt pour la carboneutralité et respectera les critères de la certification LEEDMD (Leadership in Energy and Environmental Design) de niveau argent. Il comportera également de nombreuses caractéristiques écologiques, notamment des systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation (CVC) et d’éclairage écoénergétiques, des places de stationnement pour les véhicules écologiques, une technologie de récupération de l’eau de pluie, un éclairage à DEL, et bien plus encore, ce qui réduira l’utilisation d’énergie, de même que les émissions de gaz à effet de serre.

Upcoming Events

Share via
Copy link