August 31, 2022 – Ottawa, Ontario – Department of National Defence

Today, the Department of National Defence (DND) and the Canadian Armed Forces (CAF) released the Elsie Initiative Barrier Assessment report identifying barriers and opportunities for improving women’s participation in United Nations (UN) peace operations.

The Government of Canada launched the Elsie Initiative – a multilateral pilot project that develops and tests approaches to help countries overcome barriers to the meaningful participation of uniformed women in UN peace operations – in 2017, and has since played a leading role in its development. In December 2021, Minister of National Defence, Anita Anand, announced the initiative’s extension.

In 2019 Canada announced that the CAF would undergo the Measuring Opportunities for Women in Peace Operations (MOWIP) barrier assessment methodology in order to better understand the challenges facing women in the CAF in deploying to UN peace operations, and how the CAF can increase opportunities for Canadian women in such deployments.

The final CAF MOWIP report presents the consolidated results of an online survey to CAF members, in-depth interviews with key decision makers within the CAF, and a review of CAF policy and procedures conducted from January 2021 through March 2022. It provides a comprehensive assessment of a number of issues areas that impede a more meaningful participation of women in UN peace operations. The report also includes a number of recommendations to increase the number of women deployed in these operations, notably by highlighting three priority areas to be addressed: Deployment Selection, Peace Operations Infrastructure, and Social Exclusion.

Canada joins a growing number of countries who have undergone this assessment around the world, including Germany, Ghana, Senegal, Uruguay, and Zambia.

The Government of Canada welcomes this report, and is reviewing its recommendations on improving institutional practices, procedures, and culture. The CAF has already started to address barriers directly related to the deployment of women on operations in recent years, and is committed to doing more. It has implemented initiatives designed to recruit and retain women such as the expansion of parental leave, the creation of the Integrated Women’s Mentorship Network and Women in Force program, the modernization of dress instructions, and the introduction of an improved suite of operational clothing and equipment designed for diverse body types.

The DND and the CAF are committed to achieving positive and enduring cultural change, which includes the removal of barriers to gender equality in UN peace operations. This is critical to supporting diverse Defence Team members and to achieving operational success in meeting Canadian military objectives.

Quotes

“We are committed to increasing opportunities for Canadian women who contribute to UN peace support operations. Through the Elsie Initiative, Canada is identifying and addressing barriers to uniformed women’s meaningful participation in UN peace operations, and working to deliver transformational change. I welcome the findings and recommendations from the Elsie Initiative Barrier Assessment released this week. As Canada strives to be a world leader in advancing gender equality in the military, it is crucial that we work to identify areas of strength, and areas which we can improve upon, to ensure that diverse women in uniform to succeed here at home and abroad.”

The Honourable Anita Anand, Minister of National Defence

“Canada’s Elsie Initiative for Women in Peace Operations works across the world in support of women peacekeepers, but it also holds vital lessons for us at home. As we join the growing number of countries who have undergone this assessment, Canada is committed to continue improving efforts to increase the meaningful participation of women in UN peace operations.”

The Honourable, Mélanie Joly, Minister of Foreign Affairs

“This report identifies areas where we can take further steps to increase the meaningful participation of diverse women in UN peace operations, and assists us in making gender equality a reality in the DND/CAF. This assessment is an opportunity to help us understand, and ultimately remove the key barriers that are preventing women from participating in UN peace operations.”

Lieutenant-General Jennie Carignan, Chief, Professional Conduct and Culture

Quick Facts

  • Canada, together with Norway, co-funded the Geneva Centre for Security Sector Governance (DCAF) to develop and pilot a barrier assessment methodology to better understand the challenges and opportunities facing women in security institutions around the world to deploy to UN peace operations.
  • DCAF collaborated with Cornell University to develop the Elsie Barrier Assessment MOWIP methodology. All countries that undergo the barrier assessment use the same methodology, with interview questions localized to their contexts. This allows for a standardization across institutions around the world to understand the challenges and opportunities facing women to deploy.
  • The MOWIP comprehensively assesses 10 issue areas related to the meaningful participation of women in UN peace operations. These 10 areas include: Eligible Pool; Deployment Criteria; Deployment Selection; Household Constraints; Peace Operations Infrastructure; Peace Operations Experiences; Career Value; Top-down Leadership; Gender Roles; and Social Exclusion.
  • Canada’s MOWIP report also highlighted the CAF’s progress on meeting UN targets on female representation. According to data from 2022, 20.2% of the CAF’s Regular Force officers are women meeting current UN targets. Women in the CAF also deploy at a similar rate as men to UN Peace support operations – 2.3% of women serving, 2.7% of men serving.
  • The report also highlights that the CAF has recruitment tools to increase female representation, that Strong, Secure, Engaged (SSE), Canada’s defence policy, aims to reach 25.1% of female representation by 2026, and that it put in place a number of policies designed to help meet these targets, including CAF gender discrimination laws and a sexual assault policy, maternity and parental benefits, military benefits, and leave assistance for deployed CAF members.
  • Phoenix Strategic Perspectives Inc. (Phoenix SPI) was commissioned by the DND to conduct public opinion research in support of the Elsie Initiative for Women in Peace Operations at a value of $242,227.40 (including applicable sales tax).
  • The MOWIP report has been submitted to Library and Archives Canada as part of the public opinion research process.

 

Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes publient les résultats d’une évaluation menée dans le cadre de l’Initiative Elsie pour cerner les obstacles à la participation des femmes aux opérations de paix de l’ONU

Le 31 août 2022 – Ottawa (Ontario) – Ministère de la Défense nationale

Aujourd’hui, le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) ont publié l’Évaluation des obstacles dans le cadre de l’Initiative Elsie, un rapport cernant les obstacles à la participation des femmes aux opérations de paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et les occasions permettant d’accroître leur participation à celles-ci.

Le gouvernement du Canada a lancé l’Initiative Elsie en 2017, un projet pilote multilatéral visant à concevoir et à mettre à l’essai des approches qui aideront divers pays à éliminer les obstacles à la participation significative des femmes en uniforme aux opérations de paix de l’ONU. Il joue depuis un rôle de premier plan dans son évolution, et la ministre de la Défense nationale Anita Anand a annoncé, en décembre 2021, la prolongation de l’initiative.

En 2019, le Canada a indiqué que les FAC se soumettraient à une évaluation des obstacles au moyen de la méthodologie d’évaluation des opportunités pour les femmes dans les opérations de paix (MOWIP). Cette démarche visait à mieux comprendre les défis auxquels font face les femmes des FAC en lien avec la participation aux opérations de paix de l’ONU, et à déterminer comment les FAC peuvent accroître les occasions pour les Canadiennes de prendre part à ces opérations.

Le rapport MOWIP final des FAC présente les résultats consolidés tirés d’une enquête en ligne menée auprès de membres des FAC, d’entretiens approfondis avec des décideurs clés au sein des FAC et d’un examen de la politique et des procédures des FAC effectué de janvier 2021 à mars 2022. Il fournit une évaluation approfondie des répercussions de certains enjeux thématiques qui empêchent les femmes de participer de manière plus significative aux opérations de paix de l’ONU. Le rapport formule aussi des recommandations pour augmenter le nombre de femmes participant à ces opérations, en soulignant notamment trois thèmes principaux à traiter de façon prioritaire : la sélection pour le déploiement, l’infrastructure des opérations de paix et l’exclusion sociale.

Le Canada rejoint un nombre croissant de pays autour du monde qui ont fait l’objet de cette évaluation, notamment l’Allemagne, le Ghana, le Sénégal, l’Uruguay et la Zambie.

Le gouvernement du Canada accueille favorablement ce rapport et examine ses recommandations pour améliorer les pratiques, les procédures et la culture institutionnelles. Ces dernières années, les FAC ont déjà commencé à s’attaquer aux obstacles entravant directement le déploiement des femmes dans les opérations de paix, et elles sont déterminées à faire plus encore. Elles ont notamment mis en œuvre différentes initiatives conçues pour recruter des femmes et les maintenir en poste, comme la prolongation du congé parental, la création du Réseau de mentorat intégré pour les femmes et du programme Les femmes font la force, la modernisation des instructions sur la tenue et l’introduction d’une série de vêtements et d’équipements opérationnels améliorés conçus pour convenir à différents types de corps.

Le MDN et les FAC s’engagent à réaliser un changement culturel positif et durable, ce qui inclut l’élimination des obstacles à l’égalité des sexes dans les opérations de paix de l’ONU. Un tel changement est essentiel pour appuyer l’effectif diversifié de l’Équipe de la Défense et pour obtenir un succès opérationnel dans l’atteinte des objectifs militaires du Canada.

Citations

« Nous nous engageons à accroître les occasions pour les femmes canadiennes qui contribuent aux opérations de paix de l’ONU. Par l’entremise de l’Initiative Elsie, le Canada cerne et élimine les obstacles à la participation significative des femmes en uniforme à ces opérations, et œuvre à la réalisation d’un changement transformationnel. J’accueille favorablement les conclusions et les recommandations de l’Évaluation des obstacles dans le cadre de l’Initiative Elsie publiée cette semaine. Puisque le Canada entend être un chef de file mondial dans la promotion de l’égalité des sexes dans les forces armées, il est essentiel que nous nous efforcions de cerner nos points forts et les points à améliorer pour nous assurer que les femmes en uniforme d’horizons divers disposent de tout ce dont elles ont besoin pour réussir, ici et à l’étranger. »

L’honorable Anita Anand, ministre de la Défense nationale

« L’Initiative Elsie pour la participation des femmes aux opérations de paix du Canada est mise en œuvre dans le monde entier pour soutenir les femmes qui travaillent au maintien de la paix, mais elle contient également des leçons essentielles pour nous au pays. Alors que nous nous joignons au nombre croissant de pays qui ont fait l’objet de cette évaluation, le Canada s’engage à continuer d’améliorer les efforts visant à accroître la participation significative des femmes aux opérations de paix de l’ONU. »

L’honorable Mélanie Joly, ministre des Affaires étrangères

« Ce rapport relève les domaines où nous pouvons prendre des mesures supplémentaires pour accroître la participation significative des femmes de tous les horizons aux opérations de paix de l’ONU, et il nous aide à faire de l’égalité des sexes une réalité au sein du MDN et des FAC. L’évaluation menée nous offre l’occasion de mieux comprendre et, ultimement, d’éliminer les principaux obstacles qui empêchent les femmes de participer aux opérations de paix de l’ONU. »

La lieutenante-générale Jennie Carignan, chef – Conduite professionnelle et culture

Faits en bref

  • Le Canada, avec la Norvège, a offert un soutien financier au Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité de Genève (DCAF) afin qu’il élabore et mette à l’essai une méthodologie d’évaluation des obstacles permettant de mieux comprendre les défis et les possibilités relativement à la participation aux opérations de paix de l’ONU pour les femmes dans les institutions de sécurité du monde entier.
  • Le DCAF a collaboré avec l’Université Cornell afin de concevoir la méthodologie MOWIP pour évaluer les obstacles dans le cadre de l’Initiative Elsie. Tous les pays qui procèdent à une évaluation des obstacles utilisent la même méthodologie, avec des questions d’entretien adaptées à leur contexte. Cela permet une normalisation entre les institutions du monde entier pour comprendre les défis et les possibilités auxquels font face les femmes pour participer à des déploiements.
  • La méthodologie MOWIP analyse en détail dix thèmes liés à la participation significative des femmes aux opérations de paix de l’ONU, soit : la population admissible; les critères de déploiement; la sélection pour le déploiement; les contraintes domestiques; l’infrastructure des opérations de paix; les expériences dans les opérations de paix; l’avancement professionnel; le leadership en cascade; les rôles basés sur le genre; et l’exclusion sociale.
  • Le rapport MOWIP du Canada souligne aussi les progrès réalisés par les FAC pour atteindre les objectifs de l’ONU pour la représentation des femmes. Selon les données de 2022, 20,2 % des officiers de la Force régulière des FAC sont des femmes, ce qui répond aux cibles actuelles de l’ONU. En outre, un pourcentage semblable de femmes et d’hommes des FAC participent aux opérations de paix de l’ONU, soit 2,3 % des femmes en uniforme et 2,7 % des hommes en uniforme.
  • De plus, le rapport souligne que les FAC disposent d’outils de recrutement pour accroître la représentation des femmes, et que la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement (PSE), énonce l’objectif d’augmenter la représentation des femmes à 25,1 % d’ici 2026 et met en place des politiques conçues pour aider à atteindre ces objectifs, y compris des lois contre la discrimination fondée sur le sexe s’appliquant aux FAC et une politique sur les agressions sexuelles, des prestations de maternité et parentales, des prestations militaires et un programme d’indemnité de retour au domicile pour les militaires déployés.
  • Le MDN a chargé Phoenix Strategic Perspectives Inc. (Phoenix SPI) de mener une recherche sur l’opinion publique à l’appui de l’Initiative Elsie pour la participation des femmes aux opérations de paix, pour une valeur de 242 227,40 $ (incluant la taxe de vente applicable).
  • Le rapport MOWIP a été remis à Bibliothèque et Archives Canada dans le cadre du processus de recherche sur l’opinion publique.
Share via
Copy link
Powered by Social Snap