The Courier

Author Adam Arbiter, a Mess Manager at 22 Wing CFB North Bay, shows off a copy of his debut self-published novel, “I’m Here”. (Photo submitted).

Mess Manager Adam Arbiter has always had a passion for writing, though for years struggled to finish any of the projects he began, until he discovered a story he really wanted to tell.

His debut novel “I’m Here” tells the story of Garret and Simon who fall in love while fighting on the front lines of WWII. Arbiter pulled inspiration from war poetry, but the heart of the story fell into place when he came across an old photo online. The black and white image depicted two male soldiers dancing together, a joyful moment in time. With no source, the mystery image became the foundation for the story that would soon pour out of him.

“I’m Here” cover – Photo Submitted

“That idea was just beautiful to me,” Arbiter said. “That the war somehow brought these boys who felt different and alone and wrong to a place where suddenly they were just like other men, and they found each other and they found love and a sense of peace, I suppose.”

A self-proclaimed military brat, Arbiter’s father served in the Canadian Armed Forces (CAF) before Arbiter himself became a mess manager for 22 Wing out of CFB North Bay in 2018. For him, the craft has always been an outlet to turn to. His first novel is the product of two and a half years of hard work. Finding the time between work and spending time with his husband and young son wasn’t always easy, but he jokes that keeping a notebook in every room of the house helped. Beyond that, the more research and work he did, the more desperate he was to tell a story that was missing from other historical fiction works.

“I really enjoy uncovering the stories that we aren’t told in history class,” he said. “And a lot of those stories are LGBTQ stories that got washed away because it wasn’t the thing that people wanted to talk about. It was shameful, or it was a misconduct of some kind, especially for soldiers in the Armed Forces.”

Arbiter also volunteers as a positive space ambassador on the Pride Committee at CFB North Bay, which he said played into his desire to tell this story.

Author Adam Arbiter – Photo Submitted

“Part of it is this idea of shedding light not only on the people of the past, but the people who are here now.”

“I just hope that [readers] fall in love with the characters like I did,” he said. “I hope that it opens their eyes to a part of history that they may not have been aware of. And I just hope that they feel and they understand the struggles that these young men went through. Not even my characters, but all of the young men who went to war. As much as it’s a work of fiction, it tells a very real story.”

The novel officially releases in paperback and kindle formats on Amazon just in time for Remembrance Day.

“Remembrance Day is a very important date for me – growing up, now, always,” he said. “And I did think that it was a poignant story to release around that time of loss in the war and of remembering those people and those friendships and those relationships.”

Arbiter has discovered a love for historical fiction and has plenty of plans for future projects including an
LGBTQ retelling of Frankenstein. You can learn more about the author the novel “I’m Here” on
Goodreads and Amazon.

 

 

Le gestionnaire de mess Adam Arbiter a toujours aimé écrire. Pendant plusieurs années, il n’arrivait cependant pas à terminer les projets qu’il commençait jusqu’à ce qu’il tombe sur une histoire qu’il souhaitait vraiment raconter.

Son premier roman, I’m Here (Je suis ici), raconte l’histoire de Garret et de Simon qui tombent amoureux alors qu’ils combattent sur les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale. Adam s’est inspiré de la poésie de guerre, mais le cœur de son histoire tire son origine d’une vieille photographie trouvée sur le Web. L’image en noir et blanc présente deux soldats qui dansent ensemble et vivent un moment de joie. De source inconnue, la mystérieuse photo est devenue la pierre d’assise de l’histoire qui allait bientôt jaillir de son imagination.

« Cette idée était tout simplement magnifique pour moi, dit Adam. J’adorais l’idée que la guerre, d’une certaine façon, ait réuni ces deux garçons qui se sentaient différents, seuls et inadéquats dans un endroit où, soudainement, ils étaient comme tous les autres hommes. Ils se sont trouvés et ont trouvé l’amour et un sentiment de paix, je suppose. »

Fier enfant de militaire, le père d’Adam a servi dans les Forces armées canadiennes (FAC). Adam est lui- même devenu gestionnaire de mess dans la 22 e  Escadre de la BFC North Bay en 2018. Sa passion pour l’écriture a toujours été un exutoire vers lequel se tourner. Son premier roman est le résultat de deux ans et demi de travail acharné. Il n’a pas toujours été facile pour lui de trouver du temps entre le travail et les moments passés avec son époux et son jeune fils. Adam raconte même en riant qu’il conservait un cahier de notes dans chacune des pièces de sa maison. Par ailleurs, plus il faisait de recherches sur le sujet, plus il désirait raconter une histoire qui était absente des autres œuvres de fiction historique.

« J’ai vraiment pris plaisir à découvrir les histoires qui ne nous sont pas racontées dans les cours d’histoire, dit-il. Bon nombre de ces histoires sont celles de personnes LGBTQ qui ont été effacées parce qu’il s’agissait d’un sujet que les gens ne voulaient pas aborder. C’était honteux ou c’était, en quelque sorte, un comportement fautif, particulièrement pour les soldats des Forces armées. »

Adam fait aussi du bénévolat en tant qu’ambassadeur de l’espace positif pour le Comité sur la fierté de la BFC North Bay, ce qui a contribué à son désir de raconter cette histoire.

« Une partie de mon désir consistait à mettre en lumière les personnes du passé ainsi que celles qui sont présentes aujourd’hui. »

« J’espère simplement que [les lecteurs] tomberont amoureux des personnages, comme je l’ai fait, dit-il. J’espère que le livre leur fera découvrir une partie de l’histoire qu’ils ne connaissent peut-être pas. Et j’espère qu’ils ressentiront et comprendront les difficultés que ces jeunes hommes ont éprouvées. Je ne parle pas seulement de mes personnages, mais de tous les jeunes hommes qui sont allés à la guerre. Même si mon livre est une œuvre de fiction, il raconte une histoire très réelle. »

Le roman a été officiellement publié en livre de poche et en format Kindle sur Amazon, juste à temps pour le jour du Souvenir.

« Le jour du Souvenir est une journée très importante pour moi, et ce, depuis mon enfance. Elle sera toujours importante à mes yeux, ajoute l’auteur. Je trouvais qu’il s’agissait d’une histoire poignante à publier et qu’il était approprié de le faire pendant cette période de commémoration des disparus, en souvenir de ces gens, de leurs amitiés et de leurs relations. »

Adam s’est découvert une passion pour les œuvres de fiction historique et a de nombreux nouveaux projets en tête, notamment une réinterprétation LGBTQ de Frankenstein. Vous pouvez en apprendre plus à propos de l’auteur et de son roman I’m Here sur Goodreads et sur Amazon.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap